La vie démocratique en fera les frais. La stratégie du parti libéral Ciudadanos (Cs), pour cacher ses accords, directs ou indirects, avec l’extrême droite, ne trompe plus personne en Espagne. Le leader de Vox Santiago Abascal (à droite) au côté du responsable du parti d'extrême droite pour l'Andalousie, Francisco Serrano. Mardi 11 juin, Juan Trinidad, député madrilène de Cs, a été élu président du Parlement régional de la Communauté de Madrid, … Lors des élections européennes de 2009, le parti intègre la coalition Libertas, à laquelle appartient notamment Philippe de Villiers. En Espagne, Ciudadanos ouvre la porte à des accords avec l’extrême droite Les libéraux multiplient les accords locaux avec Vox et les conservateurs. Ciudadanos ainsi que le Parti populaire refusent de leur côté de considérer Vox comme un parti d'extrême droite [60]. Une stratégie contre laquelle s'est battu – sans succès – Manuel Valls, qui se présente à Barcelone avec le soutien de Ciudadanos. Ciudadanos est-il un parti d’extrême-droite, comme l’affirme une certaine frange de l’indépendantisme catalan, ou la version espagnole d’En Marche d’Emmanuel Macron, comme eux … Espagne, l’extrême droite entre dans l’arène en Andalousie Depuis, les sondages le créditent de 3 % au niveau national. De quoi créer des frictions avec l’allié de Ciudadanos au niveau européen, Emmanuel Le parti centriste Ciudadanos se retrouve dans une alliance de facto avec la formation d’extrême droite Vox, tous deux appuyant José Luis Martínez-Almeida (Parti populaire) élu maire de Madrid ce 15 juin. La formation d'extrême droite islamophobe, antiféministe et antieuropéenne pourrait bousculer le jeu lors des élections générales en Espagne, puis aux européennes. Ah la sémantique... Il y a quelques années, lorsque « Ciudadanos » n’était qu’un groupuscule catalan, on le qualifiait « d’extrême-droite ». Même dans l’hypothèse où Macron l’emporterait face à l’extrême droite, personne n’imagine qu’on assistera, cette fois, à un raz-de-marée. Comme Ciudadanos l’a appris à ses dépens dimanche, on ne joue pas impunément avec le feu. Séville, le 3 décembre 2018. Pour pouvoir diriger l'Andalousie, le parti de centre droit Ciudadanos s'est allié à Vox, classé à l'extrême droite. Ciudadanos peut-être a été créé par l’extrême droite (tout le monde est jaune et essaie de trouver sa place, il y a bcp des conneries qui se font lorsque on a 17/20 ans) mais dire, aujourd’hui, que c’est un parti d’extrême droite c’est dire DU N’IMPORTE QUOI. Ciudadanos qualifie le PSC de groupuscule d'extrême droite et juge ce comportement d'inapproprié pour un parti démocratique et déclare que cela aurait déshonoré publiquement le Parlement européen.